TOURISME : GRAVURES RUPESTRES, SKI ET RANDONNEES PEDESTRES

Posté le 12 juillet 2008

Je me demande si vous avez eu l’occasion de descendre dans l’âge géologique? Pour ce faire, montez en montagne. Vous avez déjà fait du ski? Alors montez en montagne. Vous avez eu l’occasion de voir des gravures rupestres sur le vif? Alors vous devez absolument aller en montagne. Trois raisons pour visiter l’Oukaimeden. Il y a une quatrieme raison que vous allez savoir plus tard.

Personnellement, je suis monté en montagne et en contemplant la structure des roches, j’ai cru vivre la longévité de l’âge géologique. J’ai eu également l’occasion de contempler quelques merveilleuses gravures en compagnie du Directeur du Parc National des Gravures Rupestres, Mr Salih Abdallah sur le plateau de l’Oukaimeden, des fois de près, mais parfois un peu de loin. Pourquoi de loin diriez-vous ? Mr Salih a peur que des intrus repèrent les gravures qu’il tient tant à protéger par simple volonté, car le parc ne concède aucun budget à ce sujet, sinon l’affectation d’un gardien qui ne peut rien devant l’immensité du territoire d’une part, et d’autre part son ouverture devant le pastorat collectif, parfois intense        

Qu’est ce que les gravures rupestres ?  Ce sont des images exécutées – peut-être – à l’aide d’un outil pointu sur des rochers généralement en haute montagne durant les périodes de la transhumance, parfois dans le désert, il y a très, très longtemps. Combien de temps diriez-vous ? Avancez une date. Avancez une date ! Eh bien rappelez vous lorsque vous vous trouvez devant de vraies gravures rupestres qu’ils ont été exécutés bien avant toutes les civilisations que vous connaissez. Imaginez un peu avec moi, longtemps avant Jésus Christ, bien avant Aristote, Platon ou encore Socrate. Elles sont considérées comme  les plus anciennes expressions symboliques que l’homme ancien ait pu laisser aux générations futures ; les experts disent ainsi et ils avancent la date de Trois mille ans à Cinq mille ans avant J.C. Les gravures des environs de Marrakech se trouvent dans 2 endroits en haute montagne : le Yagour et Oukaimeden. L’endroit le plus facile à atteindre est le site Ouka  où ces gravures sont exposées à 2600m d’altitude en plein air et parfois bien visibles. Mais ce n’est pas tellement facile, il faut être  armé de curiosité, persévérance, intérêt et patience ; et surtout il ne faut pas aller tout seul, au risque de ne rien trouver ; voire passer à coté sans s’en apercevoir ou encore les confondre avec des gravures récentes exécutées par des gens qui s’estiment talentueux. Il vaut mieux passer par la délégation du tourisme à Marrakech ou avec un peu de chance rencontrer le gardien au centre Ouka. Aussi, il faut être amateur de randonnées pédestres parce que ça nécessite beaucoup de marche.

Si vous faites le déplacement à l’Ouka, je vous conseille quatre choses à la fois, en période des neiges bien sûre, pour joindre l’utile à l’agréable.

  1.  Gravures rupestres.
  2. Randonnées Pédestres.
  3.  Ski.
  4. Prendre le télésiège au sommet du jbel Oukaimeden : En haut de cette traversée mécanique pittoresque, à 3273m d’altitude, vous pouvez siroter un café, voir la table d’orientation qui vous permet de contempler les plus hauts sommet du Haut Atlas avec indication de leur nom et altitude

N’oubliez pas de prendre des photos…BONNE CHANCE.

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire