Un homme exceptionnel vient de nous quitter

Posté le 19 décembre 2008

Un homme exceptionnel vient de nous quitter à l’Aube du Vendredi 07 Novembre 2008. L’Aube, Al Fajr, temps précieux pour l’accomplissement de la première prière du jour pour les musulmans, et bien sûr, le Vendredi est un Jour sacré. C’était un homme sympathique, gentil, qui aime faire le bien et qui était doué d’une mansuétude sans égal.

A homme exceptionnel, mort exceptionnelle, par un climat exceptionnel. Et d’autres choses exceptionnelles ont suivi cet événement… La prière pour le défunt fut exceptionnelle, car accomplie après la Salat Addohr ce même jour de Vendredi qui était très ensoleillé après des jours de pluie et de froid vraiment hivernal… Les gens qui sont venues de tous parts présenter les condoléances, entre proches et amis, femmes, hommes et enfants…c’était également quelque chose d’exceptionnel. Et comme de coutume, un Diner est offert à la mémoire du défunt à une présence estimée à plus d’une centaine d’hommes et une centaine de femmes, et qui de plus s’est passé dans de très bonnes conditions ; n’est ce pas exceptionnel?

Haj M’hammed BOUASBA, décédé à l’âge de 82 ans était un homme aimé de tous ceux qui l’ont côtoyé, et tout le monde était unanime en ce qui concerne sa bonté, sa piété et sa dévotion. L’ayant connu durant toute une vie et côtoyé jusqu’avant sa mort, j’ai l’intime conviction qu’il va franchir- avec la Volonté d’Allah- les 100 milles lieues dans les sentiers du Paradis, avec la plus grande aisance.

La mort de mon père me rappela le Requiem organisé à l’église Notre Dame de Paris pour le repos de l’âme de sœur Emmanuelle décédée le mois d’Octobre dernier à l’âge de 99 ans ; cette femme qui a consacré sa vie pour prêter aide et assistance aux démunis, notamment les chiffonniers d’Egypte entre autres… avec toutes les différences que l’on peut relever de leur vivant. Mais la Mort est la même pour tous les êtres humains nonobstant leur convictions religieuses, puisque toutes les religions sacralisent la mort en tant qu’événement humain qui trace la fin de la vie terrestre et le commencement d’une autre Vie.

La Solidarité et la Compassion exprimées lors de la présentation des Condoléances aident les membres de la famille du défunt à surmonter la Douleur; et l’organisation du Requiem ou du Îchaa permettent de briser le vide et remplacer l’absence par le soulagement. Ce sont généralement les expressions dites lors de la présentation des condoléances. Parmi les prieres citées à la mémoire des morts, il y’en a une qui est trés significative: « puisse Dieu rendre sa tombe en jardin de paradis »

Toute chose relative au rituel religieux doit être comprise dans le sens symbolique car il ne faut pas confondre ni mélanger ce qui est humain et le Divin.On a beau assister à la mort, mais quand un cher proche nous quitte, on la subit.

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire